Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NIEPPE BLEU MARINE

NIEPPE BLEU MARINE

NIEPPE BLEU MARINE

Les promesses ont leurs limites, celle de l'incompétence.

Proch'emploi, la promesse électorale de Xavier Bertrand pour lutter contre le chômage, peine à démarrer.

PHILIPPE HUGUEN / AFP

En Nord-Pas-de-Calais-Picardie, L'Express s'est glissé dans la peau d'un chômeur pour voir comment le nouveau président mettait en oeuvre "Proch'emploi". Un dispositif régional qui concrétise sa promesse de campagne de lutte contre le chômage.

C'était l'un des engagements de campagne de Xavier Bertrand, alors candidat à la présidence de Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Lutter contre le chômage dans une région où il frise les 12%, grâce à un dispositif permettant de rapprocher les demandeurs d'emploi et les entreprises. Comme annoncé en octobre, "Proch'emploi" a donc vu le jour le 5 janvier 2016. Si l'objectif est louable, deux mois après son lancement, le dispositif montre déjà ses limites.

LIRE AUSSI >> Xavier Bertrand élu à la tête de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie face à Marine Le Pen

Pourtant, 2016 à peine entamée, Xavier Bertrand avait vu les choses en grand: "Les chômeurs qui appelleront le [numéro vert] seront rappelés dans les 15 jours pour se voir proposer un emploi." Le nouvel homme fort de la région veut être "efficace" pour faire "reculer le chômage". La promesse est forte. Et face à l'inexorable hausse du chômage qui empoisonne la vie de François Hollande, peut-être est-elle justement trop forte.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article