Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NIEPPE BLEU MARINE

NIEPPE BLEU MARINE

NIEPPE BLEU MARINE

Qu'adviendra t'il de la société Vallourec, et des ses salariés ?

Communiqué de presse de Philippe EYMERY, président du groupe Front National Rassemblement Bleu Marine au Conseil régional Picardie – Nord Pas de Calais

Le 16 / 02 / 2016


Vallourec : symbole de l’échec de l’Union européenne


La ville de Saint-Saulve affiche son soutien à Vallourec. Des affiches ont été distribuées aux commerçants et à la population en vue de hisser les couleurs de Vallourec.

Bien que quatre partenaires se soient montrés intéressés par l’aciérie de Saint-Saulve, rien n’est encore fait et les discussions achoppent sur un besoin résiduel de 20 millions d’euros. Monsieur Bertrand avait annoncé que la Région serait au rendez-vous. Mais cette promesse a été vite tempérée par Madame Létard qui estime qu’il faut d’abord examiner ce qu’il est possible de faire juridiquement. Elle ne souhaite sûrement pas fâcher la Commission européenne.

Parmi les effets d’annonce, Monsieur Macron a dit qu’un accord pourrait être signé d’ici la fin du mois et que c’est une bataille qui doit être menée au niveau européen.
Selon lui, la sidérurgie européenne est attaquée par des « pratiques injustes » de la part de certaines entreprises chinoises.
Mais de qui se moque Monsieur Macron ? Est-il naïf ?

En fait, il cultive un double discours.

En France, Monsieur Macron évoque le besoin de protection de nos entreprises face à une concurrence internationale déloyale. Il va même jusqu’à parler d’ « injustice » alors que c’est une pratique économique commerciale de dumping habituelle et délibérée.

Tandis qu’à Bruxelles, au Conseil des Ministres ou au Parlement européen, la tendance est à l’arbitrage toujours favorable au libre accès aux marchés européens.

Les Français sont de moins en moins dupes ; c’est justement la politique menée par la Commission européenne et soutenue par le ministre de l’économie qui provoque la désindustrialisation de notre région et le sacrifice de nos emplois.

Vallourec n’est que le symbole de la concurrence internationale dérégulée, découlant de la politique ultra-libérale de l’Union européenne.

Le seul moyen de protéger notre industrie est de promouvoir pour chaque filière un patriotisme économique et social : moyen indispensable pour réindustrialiser et créer des emplois qualifiés et pérennes dans notre économie nationale et régionale.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article