Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NIEPPE BLEU MARINE

NIEPPE BLEU MARINE

NIEPPE BLEU MARINE

On entre dans le vif, au conseil régional.

Région

Cette fois, le nouveau conseil régional entre dans le vif du sujet

PUBLIÉ LE 27/01/2016

Par Sébastien Leroy

C’est parti. Après une première séance d’installation et des premières mesures sur l’emploi, le nouvel hémicycle rentre dans un ordre du jour politique plus classique ce matin. Au menu : des aides, des aides, des aides.

1 Des aides en pagaille.

Aux entreprises d’abord, avec un dispositif d’allégement de 25 % de cotisations sociales pour les PME-TPE (moins de 250 salariés) pour l’embauche d’un salarié qui gagne au maximum 1,6 fois le SMIC. 40 millions d’euros seront débloqués pour financer cette mesure, soit l’aide estimée pour la création de 30 000 emplois. Autre dispositif : l’aide au transport des salariés, à hauteur de 20 € par mois pour ceux qui gagnent moins de deux fois le SMIC, qui vivent à plus de 30 km de leur lieu de travail et sont obligés de prendre leur voiture.

2 Un plan d’urgence pour les éleveurs.

On les a vus défiler hier à Lille. Les éleveurs sont en colère et Xavier Bertrand a répété en début d’année qu’il souhaitait aider la filière. Une délibération adoptée ce matin en fixera le budget et les modalités, mais cela devrait tourner autour de la restructuration de prêts.

3 Un FN déjà remonté.

« Cette présidence est bien mal partie. Beaucoup de com., d’esbroufe. Sur les délibérations d’aujourd’hui, nous n’avons pas l’ombre d’une maquette budgétaire solide », note Philippe Eymery, par ailleurs fort marri de ne pas encore avoir été reçu, ès qualités de président du groupe FN. « Les battus sont mieux traités, avec Saintignon reçu pendant deux heures quand Xavier Bertrand me dit qu’il n’a pas le temps de me recevoir. Nous représentons un million d’électeurs. »

Le FN se plaint aussi de la méthode de répartition « inéquitable » des moyens financiers aux groupes qui le léserait selon lui. L’opposition présentera aussi une motion sur l’utilisation des marchés publics au service de l’emploi local, ainsi qu’un vœu pour plus de fermeté sur la question des migrants. « Nous verrons si l’attention de la majorité va aux Calaisiens et Grand-Synthois ou si elle se satisfait de la situation actuelle. »

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article