Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NIEPPE BLEU MARINE

NIEPPE BLEU MARINE

NIEPPE BLEU MARINE

1° séance au conseil régional

1° séance au conseil régional

Comment le jacobinisme ambiant fonctionne ?
Un exemple avec la première séance du conseil régional jacobin du Pas de Calais:

« Je suis Calais », « Niakwé »(1) : un conseil régional houleux en Nord-Pas-de-Calais-Picardie
La première séance plénière du Conseil régional sous la présidence de Xavier Bertrand a été plus que houleuse.
Ce n’est pas peu dire que la première séance plénière du nouveau conseil régional du Nord-Pas-de-Calais-Picardie aura été agitée ce jeudi 29 janvier. Présidée par le Républicain Xavier Bertrand et chargée de voter le programme de 40 millions d’euros d’allégements de cotisations sociales pour les entreprises de moins de 250 salariés, le plan d’urgence pour les agriculteurs ou encore l’aide aux transports pour les salariés, elle aura duré près de 13 heures, en raison notamment des multiples suspensions de séances demandées par le Front national.
En l’absence de la conseillère régionale frontiste et ex-candidate à la présidence de la région Marine Le Pen, à Milan pour un forum de l’extrême-droite européenne, c’est Philippe Eymery qui s’est exprimé au nom du groupe avec de nombreux discours très virulents.
– « Vous nous prenez pour des niakwés ? » –
Le président du groupe FN a défendu peu avant 22h un « vœu » réclamant « le démantèlement des camps de migrants de Calais (Pas-de-Calais) et Grande-Synthe (Nord) et l’expulsion systématique de toute personne présente illégalement sur le territoire national », en raison des « effets dévastateurs de l’immigration clandestine ».
Pendant près de 12 minutes, il a prononcé une diatribe contre la majorité Les Républicains-UDI, confondue avec la gauche dans « l’ UMPS ». Il s’est insurgé contre les « insultes, menaces, intimidations en tout genre » prononcées selon lui par Xavier Bertrand contre le FN. Dénonçant « des camps livrés aux mafias, aux trafics en tout genre, aux viols », il a lancé au président de la région : « vous êtes coresponsables de cette situation (…) Un jour, l’Histoire vous jugera ».
La cinquantaine d’élus FN ont alors sorti des pancartes « Je suis Calais » et « je Suis Grande-Synthe ». Le conseiller régional FN Jacques Danzin a lancé un « vous nous prenez pour des niakwés » qui n’est pas passé inaperçu. Des propos qualifié par le vice-président de la région Gérald Darmanin « infâme et insupportable ». Ce dernier a par ailleurs à Xavier Bertrand d’étudier la possibilité de porter plainte, ce qu’il a promis de faire rapporte le Huffington Post.

Indignés par ces propos, les élus LR-UDI ont alors entonné la Marseillaise, selon un témoin.

C’est la maire de Calais Natacha Bouchart (LR), autre vice-présidente, qui a répondu au FN. « Je suis Calais. Le FN est tout sauf Calais. Monsieur Eymery, vous êtes pour moi quelqu’un de sans importance. Vous avez malmené cette séance depuis huit heures. Vous avez défendu la forme et pas le fond. Et vous n’avez aucune conscience de ce que c’est que gérer une mairie. Votre motion incite à la haine » a-t-elle déclaré rapporte Le Monde. Une déclaration saluée par les élus de la majorité sur Twitter. *(1) / le monde*

Petite définition : Terme injurieux vietnamien. On l'utilise pour traiter les Asiatiques du Sud-Ouest de "glandus" ou de "paysans". "l'internaute .com"

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article